Tout roule !

Merhaba, nasilsin ?
Jeudi 4 février, après 45 km de route, face au vent, j’arrive à Safranbolu. C’est une vieille ville de l’époque ottomane inscrite au patrimoine mondiale de l’UNESCO. Je voulais arriver pour manger pour faciliter le premier contact avec les locaux, et prendre le temps de visiter la ville. Résultat j’ai forcé sur les 10 dernier kilomètres, j’arrive exténué, je visite la ville presque à reculons ! Le soir, toujours aussi fatigué, je me pose des questions sur mon objectif de départ : rencontrer les locaux, notamment des agriculteurs, et partager des moments avec eux. C’est un peu rater, j’ai pas trop le moral. Faut que j’aille vers eux ! Ce sont les premiers jours, faut que je m’habitue. (Je me remotive comme je peux !)
Le lendemain, je suis prêt vers 9h30, toutes mes affaires sont dans le hall de  l’immeuble. Mais problème … Y a personne et l’hôtel est fermé … J’appelle : « lutfen ! » ; pas de réponse … Ils doivent être au marché ou ils ont emmener les enfant à l’école. J’attends … J’attends … (Je geek un peu sur mon portable). Et vers 10h30, j’entends du bruit en haut ! Toute la famille faisait la grasse mat’ ! Ça me fait rire, je n’ai aucune obligation, ils sont gêné mais ce n’est pas grave. Je pars donc vers 11h et en roulant je repense à hier soir et au fait que je ne rencontre pas assez de monde …
Après une heure de route, dans un petit village, un jeune me fait un signe. On dirait Panoramix en train de préparer de la potion magique ; il doit me proposer le cay (thé) ! En voilà une bonne occasion ! Je m’arrête. Il y a quelques personnes, je m’assois, le local pour faire le thé est fermé … Ils me disent d’attendre et on commence à discuter. Petit à petit de plus en plus de monde arrivent, puis viens le propriétaire. Quelques personnes rentre, on me dit d’entrer et on m’offre un petit pain et un soda (en attendant que l’eau chauffe). De plus en plus de monde arrive (bon il n’y a pas l’ombre d’une femme par contre), il y a toutes les générations du village ! On est plus d’une vingtaine, on parle football, vélo, politique … Un accueil des plus agréable ! Ils me proposent un match de foot, de manger … Mais ça fait qu’une heure que je roule, je décide donc de reprendre la route. Les rencontres et les plaisirs éphémères ne sont-ils pas ceux qu’on garde le plus longtemps en mémoire ?!
Bref me voilà reparti, le moral remonté ! Je mange un kebab sur la route et j’arrive, assez tard, à Arac. Je trouve un hôtel 3 étoiles mais très bon marché. Le soir je pars manger en ville et en rentrant je vois un vélo équipé pour faire le tour du monde à côté du mien ! Je ne croise pas le (ou la) propriétaire mais décide de me lever plus tôt pour le (ou la) croiser. Ça pourrait être sympa de faire un bou de chemin avec quelqu’un (je me dis que je vais avoir du mal à le suivre !)
Ce samedi, je vais prendre mon petit déjeuner et croise le fameux cycliste. C’est un australien qui arrive du  Japon et qui va vers le Royaume-Uni ! Ça fait déjà 1 an qu’il voyage, on discute un peu c’est très sympa (pour une foi c’est moi qui est du mal en anglais …). Il va donc dans la direction opposé, je continu ma route seul mais du coup je suis presque sur d’être sur la bonne voie ! La seule vrais question que j’ai envie de lui poser c’est : « tu vas rouler aujourd’hui ? ». Parce que je ne vous ai pas dit mais en me ouvrant les volets j’ai eu une drôle de vision, je ne vois rien … Il neige ! Il a pas l’air d’hésiter, il est sur le point de partir. Il est bien équipé, moi j’ai un peu peur d’avoir froid. Mais on part ensemble pour rejoindre la route tout en discutant de nos itinéraires. C’était très sympa et ça me donne de l’énergie pour avancer, malgré la météo.
Il fait un peu froid dans les descentes, ma chaîne saute parce que mes dérailleurs sont gelées (ma barbe j’en parle même pas) mais tout vas bien ! Je m’arrête 35 km plus loin pour me réchauffer dans une station service (j’en profite pour qu’on me prenne en photo). Je prends un bon thé chaud et on m’offre un boite d’halva (une douceur sucrée) !
Au final même si ça grimpait pas mal (1200m au plus haut environ) je fais mes 45 km dans la matinée ! Journée au top !
Iyi günler !

image

Publicités

5 réflexions sur “Tout roule !

  1. BA

    Cela fait plaisir de voir que ton moral remonte……Nous, on arrive de la Baie Somme….On devait faire du vélo mais trop de vent…alors, on a renoncé….Bravo à toi de rouler par tous les temps…

    J'aime

  2. Amélie

    Salut Arthur,

    Je commence la journée en parcourant ton blog. Merci de partager ce que tu vis et bravo de suivre « ta voie » !
    On pense à toi. Bises de nous 3.
    Lucien, Cyrille et Amélie

    J'aime

  3. dom

    coucou L’HOMME QUI ROULE

    c’est TANTE CHERIE qui profite du mauvais temps pour t’écrire une ptite bafouille….je vois k tu roules, tu roules tu roules et k tu roules………………..

    ATTENTION : y’a pas k rouler ds la vie : faut savoir s’arrêter pour vivre des choses avec les gens : comme y disent au Maroc « un homme pressé est déjà mort » (enfin , je crois k c’est ça kil disent…je vais vérifier…)
    te polarise pas sur le but k tu t’es fixé au départ car entre ce kon imagine, ce k l’on rencontre, ce kon a envie sur le moment…..faut se poser avec les gens sur la route…………..

    bon, ma cop; Gulune part le 10 et j’espère k vos chemin vont se croiser….ici temps gris gris gris + eau….j’en profite pr faire mon volet à l’atelier puisk je ne peux pas couper les arbres sur mon terrain…..la famille va bien et tout le monde t’embrasse

    gros bisous mon coeur, a bientot….dom

    J'aime

  4. chantal

    coucou Arthur
    je viens de parcourir tout ton périple, tes commentaires, tes photos…c’est sympa de nous faire partager tout cela!
    les beaux jours seront bientôt là; tiens bon ! mais je pense que tu sais bien te rebouster à te voir prendre ton vélo par les « cornes » et lui faire affronter la neige!
    toutes les petites douceurs que tu reçois au cours de ton périple ne sont que des encouragements à poursuivre ton projet !
    je t’embrasse en pensant bien fort à toi
    chantal B

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s