un petit tour chez les kurdes

Je profite d’un filtre sur un ordinateur iranien pour ecrire un petit article … sur la tuquie !

Kars, une grqnde ville, en plein milieu de la montagne est a la frontiere du « kurdistan ». Beaucoup de monde m’avait deconseille de continuer apres cette ville. Il fallait mieux que je passe par la georgie ou l’armenie. Je me suis dis que je verais avec les locaux mais dans ma tete je savais tres bien quelle route j’allais umprunte … je suis tetu. Mais pas stupide non plus a prendre des risques inutilement. Mais quand quelqu’un te dis « regarde ce vendeur ambulant, c’est un terroriste », simplement parce qu’il est kurde c’est qu’il y a de l’ incomprehenssion, de la desinformation ou de la betise.

Bref j’ai essaye de faire le tri entre la realite et les a prioris. Mais a priori pour un touriste il n’y qusiement aucun risque. Et puis j’ai le passeport kurde : un kefieh noire et blanc (merci Emeline). J’ai appris son origine grace a Adem, le premier kurde que j’ai rencontrer a l’universite,. J’ai passe deux jours chez Bahadir, un prof d’anglais. Pendant ces temps de cours j’ai scouate l’imprimerie, gere par Adem. Malgre ces connaissances en anglais limites, j’ai appris beaucoup sur les kurdes de Turquie et j’ai bien rigole ; c’est un joyeux luron !

J’ai repris la route, direction la region kurde. Le probleme c’est que la prochaine ville est a plus de 150 bornes. Adem me dit qu’il n’y a pas de probleme je pourrais trouver une chambre d’invite gere par les enseignant ou par le gouvernement. Je note les numeros et adreses. Premier village, je vais a la maison des enseignants. Mais petit probleme, il n’y a que des enseignantes, les hommes ne sont pas accepte … Pas de chance ! On m’indique le lycee, le principal ne veut pas prendre de risque avec les enfants. Je suis bien chez les kurdes, la prudence est de mise, d’autant plus dans un village gere par le HDP (parti politique soutenant, notamment, les kurdes).

Mais comme le dit si bien Adem, les kurdes aiment les humains ! J’ai donc ete aide puis finalement accueilli par des enseignants kurdes. J’ai passe la soiree en compagnie de 5 enseignants (literature, societe, histoire et theologie) et un leader de l’HDP. Malgre les difficultes de communications j’ai passe une superbe soiree. Et j’ai surtout ete accueilli comme un roi par Oner (hehe je suis king Arthur, Oner m’appelait comme ca). Lorsqu’il voulait savoir si je n’avais besoin de rien il appelait son amie qui parlait tres bien anglais et un peu francais. J’ai meme ete invite a rester 2 mois pour qu’ils m’aprennent le turc et moi l’anglais et le francais.

Je repris la route le lendemain apres un bon petit dejeuner. Dans le prochain village j’ai pu loger dans l’hotel des enseignants sans probleme. Puis j’ai continue ma route jusqu’a la frontiere iranienne. Bon je n’ai pas parler des paysages mais en un mot : sublimes ! Je vous laisse apprecier les photos.

P1000539P1000562P1000567P1000600P1000630P1000637P1000642P1000653P1000593P1000612P1000597

Publicités

Une réflexion sur “un petit tour chez les kurdes

  1. dominique Poulain

    Si a priori ILni a aucun Danger pour les touristes ,a priori je trouve que tu est un touriste qui n’a pas d’Apriori ,Bravo c’est rare .Good luck .

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s