La table iranienne

Bon OK la table Iranienne ne peut pas vraiment être appelé la table … Soit ils n’en ont pas, soit ils ne l’utilisent pas ! 🙂

Fruits :
Pomme, bananes, kiwi, oranges sont très classiques, on les retrouves partout. Mais il y en a d’autres plus exotiques comme le limo, un citron sucré ou le norange, une orange amer (avec Roozbe ont a récupéré des fleurs pour faire de la confiture, pas mal !). Il y a aussi l’epine-vinette (zeresht), un genre de cerise amer, des amandes immatures ou des genre de pomme …… On retrouve aussi des figues, des noix, des abricots, des raisins (et du jus de raisins immatures est aussi utilisé en cuisine). Et pour finir il ne faut pas oublier les fameuses pistaches ! On trouve les meilleurs du monde en Iran et notamment à Damghan.

Plats
Riz + tadik : riz qui accompagne la majorité des plats et cuisiné pour faire du tadik (on met de l’huile dans le fond de la casserole et du pain, pomme de terre, spaghetti ou simplement le riz qu’on laisse cuire à feu doux jusqu’à l’obtention d’une croute brune : le meilleur)
Gorlme sabzi : plat le plus classique/populaire, herbes mixées (différents mélange selon les personnes et les régions) avec des haricots rouges, souvent des citrons entiers séchés et du mouton ; très bon
Mirza rasemi : genre de ratatouille avec beaucoup d’ail qui vient de la région de Gilan ; un de mes plats prèféré
Côtelette/coucou : galettes de pomme de terre ou autres légumes avec ou sans viande, beaucoup de déclinaisons possibles ; délicieux
Juje polo : riz complet poêlé avec des haricots verts, tomates et viande de mouton, plat traditionnel dans l’est ; bon (mais je n’aime pas vraiment le mouton)
Bamiye : en anglais lady finger ou okra et en français gombo, cuit avec des tomates et servi avec du riz ; très bon
Kholesht e bademjun : kholesht [rolesht] signifie en sauce ou bouillon, bademjun signifie aubergine, c’est donc un plat en sauce avec aubergine, tomate et mouton ; bon
Kholesht e reyme : même chose que précédemment mais avec des lentilles a la place de l’aubergine ; bon
Kofte : boulette de légumes plus ou moins grosse, j’en ai mangé une fois avec une date au centre de la boulette mais apparemment à Ardabil on en trouve avec un petit poulet entier à l’intérieur du kofte (je n’imagine pas la taille) ; délicieux
Juje kebab : brochette de poulet mariné assez souvent au safran et/ou avec d’autres ingrédients, le safran est souvent remplacé par du curcuma (tout aussi jaune mais beaucoup moins chère), repas traditionnel que l’on retrouve partout en Iran, ils en rafollent, c’est aussi la seul chose que je commandai les premières fois au resto car j’étais dans l’incapacité de lire le menu en farci ; très bon
Fesengun : poulet mijoté dans une sauce aux noix et à la pâte de grenade ; délicieux
Kale patche : soupe de tête (joues, yeux, cervelle, langue) et de pied de mouton ; dégueulasse, à vomir (j’en était vraiment pas loin 🙂 ), les iraniens soit ils adorent soit ils détestent
Ali badenjun : plat d’aubergine cuisiné avec du kashk (genre de fromage/crème au goût de mouton) ; pas mon truc
Kashk e badenjun : assez proche d’Ali badenjun en plus fort
Biriani : paté de mouton cuisiné presque comme un steak haché, plat d’isfahan ; pas terrible à mon gout
Kouvide : brochette de viande de mouton mixé ; pas mon truc
Autres brochettes spéciales d’abats de mouton (coeurs, poumons, rognons, gras), je ne me souviens plus du nom mais très bien du goût : pas bon 🙂

Pains :
Lavas : galette de farine de blé très fine avec des petites bosses genre tapis de bain ; pas chère mais pas super
Barbari : pain épais mais toujours plats venu de Turquie ; pas mal
Sang yak : pain plat, plus epais que le lavas mais plus fin que le barbari, cuit sur un lit de petites pierres (attention aux dents parfois il en reste d’accroché au pain), assez beurré, inventé pendant la guerre lorsque les soldats restaient bloqué dans le désert sans approvisionnement possible ; très bon mais plus chère
Nan local/nan traditionnel : pain avec farine de blé complet proche du sang yack mais moins gras
Autres pain moins courant

Sucreries :
Sohan : genre de caramel parsemé de différents fruits à coque ou fruits sec ; délicieux 🙂
Gaz : genre de nougat avec des pistaches venant d’isfahan ; moyen (notre nougat est meilleur !)
Bastani : glace, de toutes sortes mais les meilleurs sont celles au safran et aux éclats de meringue 🙂
Gushfil : genre de beignet en forme d’oreilles d’éléphants trempé dans un sirop de rose, souvent accompagné de leur ; très bon
Firini : yaourt avec jus de date ; pas mal
Poolaki : caramel très fin aux différentes saveurs (souvent salé) venant d’isphan ; pas mal
Baklava : cf Turquie ; pas mal mais pas aussi bon que ceux de Turquie

Je crois que j’ai fais le tour de ce que je me souvenais de mémoire ! Ca veut dire que j’ai apprécié, quasiment, l’ensemble de la cuisine iranienne ou j’ai apprécié les repas parce que partagés avec des gens formidables ?! Bonne question …

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s