« Petit » bilan sur la culture Iranienne

Je ne vous ai pas encore vraiment parlé de la culture Iranienne. J’attendais d’être sorti du pays pour ça. Et puis tien, j’hésite … j’ai pas envie de vous parler de la culture Iranienne ! Vous n’avez qu’à aller voir vous même ! Oui je vous recommande chaudement d’aller visiter ce magnifique pays, non pas pour ses paysages mais pour ses habitants (les paysages sont aussi magnifiques, sauf quand tu longe pendant 1000km un désert qui ne change presque pas).
En Iran une des choses les plus importantes c’est : Toruf ! On peut le traduire par « politesse » mais il prend d’autres formes selon certaines situations, il n’y a donc pas vraiment de traduction possible. Donc les iraniens sont tellement poli qu’ils sont hyper serviables, généreux et amicaux. Bon si c’est simplement par politesse ça peut, des fois, paraître faux. C’est ce qu’on m’a dit, je ne pense pas que ça l’était pour moi car étant touriste (et français, et cycliste) ils étaient ravis de m’aider ou simplement de discuter. Trop de Toruf était aussi gênant pour moi parfois, notamment lorsque l’on me proposait mille et une chose à manger. Du coup j’ai appris rapidement à dire directement : « no Toruf ». Ça les faisait très souvent rigolé et après il y avait moins de chichi entre nous. Mais même sans Toruf ils étaient très généreux, notamment avec la nourriture. Il y a toujours à manger pour un invité surprise, le partage est de mise !
La nourriture à une place importante dans la culture Iranienne, assez proche de la nôtre. D’ailleurs beaucoup de chose sont semblables entre nos deux cultures. Il m’est arrivé plusieurs fois de parler français à mes amis iraniens et dans plusieurs maisons je me suis senti vraiment comme chez moi. Il y a quand même des différences ! Par exemple j’ai vu une petite centaine d’invité manger debout en moins de 15min lors d’un repas de mariage.
La maison est aussi sensiblement différente. Des les maisons traditionnelles il n’y a aucun meuble, uniquement des tapis et on mange et dort sur les tapis. Même lorsqu’il y a des fauteuils dans les familles modernes il n’est pas rare de manger par terre. Les 10-15 premiers jours je croyais que c’était comme ça partout mais j’ai ensuite redécouvert les lits ! Mais je me sentais tout aussi bien finalement à dormir sur les tapis (on peut rouler sans danger 😉 ). En effet, la région nord-ouest, ou je suis rentré, appelé ouest-azerbaijan, est sensiblement plus pauvre et donc pour certaines choses plus traditionnelles.
Les différences régionales sont assez importantes et font partie intégrante de la richesse culturelle de l’Iran ! Il y a plusieurs Iran ! Il y a des différences de climats (on peut presque retrouvé les 4 saisons en même temps), de paysages, de langues (il y a plus d’une dizaine d’accents : Guileki, Taleshi, Sabzevari …), de nourriture, vestimentaires, … On ressent aussi d’avantage l’importance de la religion dans l’est par exemple.
J’aimerais vous parler de la religion en Iran qui est l’islam chiite. Malheureusement c’est un sujet délicat et il faudrait que je passe plusieurs jours pour rédiger un bon article car il y a beaucoup de contradictions, beaucoup d’interprétations et beaucoup de chose que je ne pouvais pas comprendre. Juste deux petites choses sur des stéréotypes : L’alcool est interdit mais j’ai bu du vin, de la bière et de l’arakh maison un peu partout (finalement il y a peut être 20-30% de non religieux en Iran). Et le voile (des dizaines de types de voiles, du foulard au chador) est obligatoire pour les femmes, c’est pratique pour téléphoner au volant sans kit main-libre mais le chador noire (voile intégrale) est problématique lorsque tu dois aller chercher ta femme qui t’attend sur le bord d’un grand boulevard, tu es obligé de t’arreter devant 2-3 autres femmes avant de tomber sur la tienne. J’ai vraiment vu ces deux actions se produire 🙂 et j’espère ne pas froisser les féministes ou les musulmans qui liront ces lignes, c’est juste un constat.
Mais mis à part certaines contraintes et certaines réglementation l’islam chiite prône l’entraide, la paix, le partage et la tolérance de l’autre. On retrouve ces notions dans grands nombres de familles en Iran, et c’est une force impressionnante !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s