Fin de mon voyage en Ouzbékistan ; direction le Tadjikistan

Après avoir passé une semaine à tashkent à pas faire grand chose à part chercher des solutions pour continuer ma route vers l’est. Si la chine est bloqué je serais dans l’obligation de prendre un avion. Mais ça ce serra pour plus tard  :). J’ai décidé de rester à tashkent pour passer le week end avec un petit groupe d’amis ouzbeks et français (groupe de couchesurfeur je crois). Ça fait du bien de parler un peu français et les ouzbeks parlaient très bien anglais, j’ai donc appris pas mal de chose sur la culture. Ils m’ont notamment parler de la récolte du coton qui est la principale production ouzbek. Tous le monde y vas, pour un salaire de misère (payé au kilo ramassé), mais c’est un évènement sociale et populaire pour tout l’Ouzbékistan pendant le mois de septembre. Donc les jeunes y vont pour faire la fête le soir, les gamins suivent les grands frères … certains dépensent même plus que ce qu’ils ont gagnés. Il n’y a pas de quotas, chacun ramasse ce qu’il veut (ce qu’il peut), la sieste au milieu des champs n’est donc pas un problème ! Si je retourne un jour en Ouzbékistan ce serra en septembre :).
J’ai continué mes rencontres agricoles, en même temps il y a des fermes partout là bas ! J’ai été invité à dormir chez un agriculteur qui m’a vu pendant que je prenais une pause sous un arbre. Il avait des abricotiers, des oignons, quelques moutons, quelques vaches et autres avec son voisin (une grande maison partagé en 2). J’ai dormi la bas, dehors mais abrité sous le porche, sur la table :). Première expérience dehors, pas top, le réveil à 6h par les mouches sur mon visage ou autre n’était pas des plus agréable. Je n’ai malheureusement pas pu les aider car j’étais attendu par un gars de couchsurfing le lendemain, et puis la conversation était difficile.
Le hasard a fait que ce gars qui m’attendait à Andijan est agronome, il a fait ses études en Espagne. Il m’a proposé de rester chez lui quelques jours. J’ai accepté. Il a malheureusement du aller au Kazakhstan quelques jours pour son travail. Mais je suis resté avec sa famille et notamment le grand père qui est chercheur en agriculture. Bon il ne parle pas anglais donc on discute laborieusement en latin, ouzbek, russe et farci mais contre toute attente on disucte pas mal. La journée j’aide la femme de Zafar a préparer les boutures qui sont prêtes à être mise en terre. Ça y est défi relevé, j’ai travaillé 3 petites journées dans une ferme :). Bon OK je crois que je ne suis pas rentable, je coûte plus chère en nourriture (et en vin et vodka ouzbek que le papy me sert) que les 3€ journalier des ouvriers. Mais les délicieux repas qu’elle prépare le midi et le soir ne demande qu’à être honoré et mangé 🙂 !
Mon voyage en Ouzbékistan se termine, je me dirige maintenant vers les montagnes tadjik en espérant que la frontière me serra ouverte. Oui les relations entre ouzbek et tadjik ne sont pas terrible et la vallée dans laquelle je suis n’est pas réputé pour être la plus tranquille. J’ai eu confirmation que la frontière est ouverte par un contact à l’ambassade française, en espérant qu’aucun événement modifie la situation actuelle …

Publicités

Une réflexion sur “Fin de mon voyage en Ouzbékistan ; direction le Tadjikistan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s