Rédaction d’impressions

J’aimerais en dire plus sur l’aventure que j’ai eu dans les temples. Mais il n’est pas toujours facile de mettre des mots sur des impressions ou des sentiments. Ça vaut aussi pour l’ensemble du voyage. J’ai toutefois réussi à rédiger trois petites impressions que j’ai eu dans ces temples et que j’ai envie de partager.

La première est qu’il a été difficile pour moi de ressentir le côté spirituel et puissant que j’ai pu expérimenter dans des temples bouddhistes installés sur les contreforts de l’Himalaya mais aussi dans certaines églises ou mosquées. Je pense que cela est principalement lié au silence, ou plutôt au non-silence. Les temples bouddhistes thaïs sont en effet plutôt bruyants, les gens parlent, racontent des blagues, traines des pieds … même lors de certaines prières. C’est surement dû à mon histoire, aux églises silencieuses visitées de temps en temps dans mon enfance, que j’associe le silence à la religion voir à la présence divine. Rassembler un grand nombre de personne dans le silence est-il divin ? Les autres rassemblements que je connais, concerts, matchs de sport, manifestations … sont plutôt bruyants. Mais ce n’est pas le seul fait qui me fait dire que ces temples étaient éloignés du Bouddha originel. Dans tous les temples j’ai vu des gens fumer, des personnes corpulentes, des moines jouant sur leur téléphone à des jeux (souvent des jeux violents) …  D’autres portent des habits de marques et ne vont pas faire l’aumône pied nus. Pourtant lors de ma première expérience dans un temple bouddhiste il y a 10 ans je me souviens qu’il était précisé que les plaisirs (jouer, trop manger, fumer …) et la luxure étaient proscrit. Bien sûr il s’agit de moi, quelqu’un qui n’appartient à aucune religion qui fait ce constat. Cela vient notamment de comparaisons que je peux faire avec les bouddhistes que j’ai rencontrés en Inde ou au Népal et leurs temples qui dégage une certaine puissance spirituel.

Mais ce ressenti premier n’enlève en rien, pour moi,  le côté important (voir indispensable ?) que le temple a vis-à-vis de la société. En effet, les moines, un peu moins chez les moine-chefs, sont des hommes marqués par la vie. Beaucoup arbore des cicatrices et pour beaucoup leurs regards ne trompent pas, ils ont un vécu, un passé douloureux. Certains m’ont parlé de leur vie d’avant mais que de certaines choses, des choses bien. Mais je peux, presque avec certitudes deviner certains faits qui ont pu les pousser à porter l’habit orange. Cela peut être à la suite d’un accident, d’un crime, de dette, de perte de la famille, d’addictions … Je ne connais pas le politique thaïlandaise, peut être que certains ont été obligé de choisir entre le temple ou la prison, peut-être que leur vie était menacé, surement pour un certain nombre la pression de la famille est rentré en jeu. Quoi qu’il en soit, porté l’habit du moine était un choix pour eux, plus ou moins facile, mais cela reste, pour moi, un choix courageux et respectable. Cette possibilité, le regroupement et surement la compréhension par les autres à surement fait de ces hommes, hommes cassés ou hommes mauvais, des hommes bons ou du moins des hommes recherchant la bonté. Et je pense que c’est une chance et un progrès d’avoir ces lieux dans une société. J’ai surtout vu ces hommes dans les temples reculés, les temples de campagne. J’ai aussi eu ce même genre d’expérience dans des temples Indous.

La dernière idée est la plus « simple ». Un Homme est un Homme (ça marche aussi pour les femmes !). Chacun est unique, chacun a ses qualités et ses défauts. L’Homme est sensible, il évolue, il se remet en question, il fait des choix. Ce n’est pas parce qu’un homme prêche de bonnes choses qu’il est un homme bon. L’inverse est aussi valable. L’homme se base sur ce qu’il voit, sur ce qu’il perçoit. Et parfois l’image que l’on montre de soi est différente de l’image que l’on porte sur soi.

Je vous laisse sur ces derniers mots et développerais d’avantage cette dernière impression dans un prochain article, qui devrait arriver prochainement.

Publicités

3 réflexions sur “Rédaction d’impressions

  1. BA

    Salut Arthur
    Cela faisait longtemps que j’étais allée fureter sur ton blog …..et là, j’ai eu de la matière…..!
    C’est marrant mais tu as mis en mots un ressenti que j’ai pu avoir sur la Thaïlande et le Vietnam et que je n’arrivais pas trop à expliquer !
    J’attends les photos….
    Des bisous manceaux et chaleureux

    J'aime

    1. Merci pour ce commentaire BA.
      Oui il n’ai pas facile de mettre des mots sur des ressentis, notamment à l’écris. Heureusement pour moi j’ai la chance de pouvoir prendre du temps pour réfléchir a mes expériences lorsque je suis sur mon petit vélo 🙂
      Arthur

      J'aime

  2. drye

    C’est vraiment un bien beau voyage que tu nous fais partager. Voyage à travers tous ces pays, voyage à travers tes réflexions, tes ressentis. Une grande richesse dans tes récits. Merci

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s